TOUT SAVOIR SUR LA MALADIE DE LYME

Avec plus de 300 cas par année, au Québec, depuis 2017, contre une centaine de cas entre 2014 et 2016, la maladie de Lyme est un sujet dont il faut parler. Tous les ans, de la prévention est faite, et pourtant, la barre des 500 cas a été atteinte en 2019. Voici donc ce qu’il faut savoir sur la maladie de Lyme.

QU’EST-CE QUE LA MALADIE DE LYME ?

Au Québec, c’est la tique à pattes noires, aussi appelée tique du chevreuil, qui peut transmettre la maladie de Lyme. La tique contracte la bactérie responsable de la maladie lorsqu’elle se nourrit du sang de certains animaux sauvages tels que les oiseaux et les rongeurs. Elle peut ensuite la transmettre à des humains.

On retrouve les tiques dans certaines régions du Québec, telles que le sud-ouest de la région de la Mauricie-et-Centre-du-Québec, la Montérégie, le nord et l’ouest de l’Estrie ainsi que le sud-ouest de l’Outaouais.

Soyez vigilants lors de vos déplacements en forêt, plus particulièrement dans les herbes hautes, puisque c’est là qu’elles se retrouvent majoritairement. Surveillez aussi leurs endroits de prédilection, soit les aisselles, les aines, l’arrière des oreilles et des genoux ainsi que le cuir chevelu.

QUELQUES ASTUCES POUR SE PROTÉGER

  • Portez des vêtements longs et de couleur claire
  • Portez un filet anti-moustiques
  • Optez pour des souliers fermés
  • Enduisez-vous de chasse-moustiques

SYMPTÔMES ET TRAITEMENTS

Les symptômes peuvent apparaître entre 3 et 30 jours après la piqûre d’une tique infectée. Ces derniers peuvent se manifester en rougeurs à l’emplacement de la piqûre et ailleurs sur le corps. La fièvre, la fatigue, des maux de tête, des raideurs à la nuque ainsi que des douleurs musculaires et articulaires sont d’autres symptômes de la maladie.

Il importe de retirer la tique dès que vous l’apercevez avec une pince à épiler propre. Le retrait de la tique dans une période de 24 à 26 heures après la piqure peut prévenir l’infection. En cas de doute ou si des symptômes apparaissent, consultez rapidement un médecin. Il est aussi recommandé de garder la tique dans un contenant fermé et le remettre à votre médecin pour une analyse plus complète en laboratoire.

Des antibiotiques peuvent traiter la maladie de Lyme. Toutefois, une personne atteinte de la maladie qui ne se fait pas traiter pourrait voir la maladie s’aggraver et perdurer pendant des mois, voire des années, après la piqûre. La maladie peut alors atteindre d’autres organes comme le cœur ou le système nerveux.

Source : Gouvernement du Canada 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.